Et voici le Programme pour les 3 prochains rendez-vous du Tracteur en Juin et Juillet: Théâtre, Baloche, Concert....

et toujours

Bar et  Restauration dans le Parc les jours de Spectacle à partir de 19h  Réservations : 05.61.08.60.26

 

 

 

24 Juin à 21h et 25 Juin à 17h

Je t’aime, un peu, beaucoup….

Je t'aime, un peu mail

 

 


 Sur des textes de Xavier Durringer, Joël Pommerat, Michel Azama, Jean-Marie Laclavetine….

Où il est question d’amour, de couples qui se font, se défont… Entre passion et mystère, entre rouge, noir et blanc…La vie…

Mise en scène de Cathy Brisset - avec l’atelier Théâtre du Tracteur

Avec : Guy Antoina, Martin Blanc-Pons, Denis Charpenet, Séverine Cros,  Patrick Doyen , Charlotte Godart, Cathy Gouze, Sylvie Jouan, Tania Jouffrey, Dorothée Simon

Tarif : 5 Euros

 

2 Juillet à partir de 16 h 

Party de campagne

en partenariat avec le Théâtre du rand Rond     

Party ambiancée par les platines de Billy June,  mélomane 50's , adepte des vieux sons qui faisaient bouger nos grands mères. de la bossa, world music, soul, pop ou électro http://billyjune.blogspot.fr/

20h30 Concert Baloche dans le Parc avec

Le Bardi Manchot

 

bardi02

 

 

En puisant directement aux sources du blues , du ragtime et du jazz, ils jouent la musique de la Nouvelle Orléans avec l’âme et la fougue originelle.
Un répertoire pour boire, danser, vivre ou mourir, mais toujours avec entrain

https://lebardimanchot.bandcamp.com/

Réservation indispensable au : 05 61 62 14 85 – www.grand-rond.org
Tarif : 10€

 

14 Juillet 21h

 Concert - Chansons

ll CD E L sans dates


Après avoir consacré leurs multiples talents à la mémoire de Georges B.

Ayant ainsi amplement prouvé leur capacité à réveiller les morts.

Loïc Lantoine, Eric Lareine et Claude delrieu proposent:

 une nouvelle revue de variétés internationale d’expression française.

« Toute honte bue »

Quand tout fout l’camp, quand tout passe et tout casse et tout lasse,

que reste-t-il  de nos amours ?

Que reste-t-il dans le tamis, les amis ?

Il reste l’incassable, l’inclassable et l’éternel,

Surtout, il nous reste l’inavouable.

 

Tarif : 12 euros